Catégories
Actualités Presse

Elodie Balme sur France 3

Mardi 2 mars, Elodie Balme était au cœur d’un des sujets de l’émission Ensemble c’est mieux ! Alpes-Auvergne-Rhône-Alpes, sur France 3.

Autour du thème « Nous paysans – Néo ruraux : le difficile accès à la terre »,  Elodie et son père Bernard ont évoqué la transmission  des savoirs-faire et la passion de la vigne et du vin.

Une histoire que vous pouvez retrouver ci-dessous ou en suivant le lien France 3.

 

 

 

Catégories
Actualités Presse

Si Bettane+Desseauve le dit …

Le Côte-du-Rhône Village d’Élodie Balme à l’honneur
dans le numéro septembre-octobre-novembre 2018 de en Magnum,
la revue des éditeurs du célèbre guide Bettane+Desseauve

 

Catégories
Presse

Rasteau et Elodie Balme, à la une de la presse Allemande

Stefan KrimmStefan Krimm, a rédigé un article très documenté sur le vignoble de Rasteau dans la revue numérique Yoopress. Lors de ses visites, il a rencontré de nombreux vignerons et, parmi les quelques portait qui émaillent son dossier, il a mis en avant sa rencontre avec Élodie Balme.

Lire l’article

Catégories
Presse

« Good Vibrations »

Élodie Balme dans l’hebdomadaire les Inrockuptibles du 20 septembre 2017.

Dans son dossier « La primeur aux femmes », le magazine branché Parisien brosse des portraits de femmes évoluant dans le domaine du vin. Dans une rubrique on ne peut mieux nommer Où est le cool, on retrouve un article sur Élodie illustré par une photo de Victor Saez.

Catégories
Presse

Racines des Prés, le bistrot moderne de David Lanher

Paris, 7e: Racines des Prés, le bistrot moderne de David Lanher
David Lanher (Bon Saint Pourçain, Caffè Stern, Panache) frappe rive gauche. Un bistrot moderne et bien sous tous rapports.

On s’est offert le frisson d’un restaurant au premier service du premier jour de son ouverture. Moment troublant. Deux ouvriers fignolent la façade, l’accueil trébuche légèrement sur ses formules de politesse, un sommelier s’excuse: « On n’a pas encore imprimé la carte des vins! » Pas de quoi décourager nos deux voisins de comptoir, du genre bon vivant. En avant-première, ils remuent un grenache Elodie Balme (côtes-du-rhône, 29 euros) dans leur verre, mâchent à tâtons, en redemandent, et finissent conquis.

L’Express styles, 5 mai 2017

Catégories
Actualités Presse

Ils parlent du domaine Elodie Balme

Petite revue de presse du web.
Sélection des sites, des revues et blogs qui parlent du Domaine Elodie Balme.

Institutionnel

AOP Rasteau

Presse

Le Figaro vin 

Gault et Millau

L’Express

Terre de vins

Vertivin

La revue du vin de France

Guidevins.com

Blogs

cote-du-rhone-news

pierre radmacher

tastingclub.fr/

http://chais-elles.fr/

http://www.le-grand-pastis.com/

http://syrahetc.blogspot.fr/

http://vinsetvignerons.com/

In english

http://louisdressner.com/producers/Balme/

http://louisdressner.com/mpdf/Balme/

http://www.chateauneuf.dk/

Vidéo

https://youtu.be/8pRltWcag3I

Catégories
Presse

Quand vin rime avec humour …

le Dauphiné libéré du 19/01/2017
L’humoriste Hassan en spectacle au Vin du 20

© le Dauphiné libéré

Après “Le bourgeois gentilhomme” et “OGM”, ce nouveau one-man-show, écrit et mis en scène en collaboration avec Dominique Perrin, raconte de façon autant imagée qu’imaginative, son parcours professionnel. « Avant d’être humoriste, j’ai fait de vrais métiers », confie-t-il. Ces métiers ne sont, on le devine, que des prétextes pour évoquer avec humour des situations du quotidien, pour raconter des anecdotes, pour faire vivre des personnages, et surtout, pour jouer avec les mots. Cet émule de Raymond Devos continue en effet à jongler avec la langue française à un rythme effréné. Et il faut être très attentif pour capter toutes les astuces, tous les calembours, toutes les expressions détournées.

Dégustation après le spectacle

Le vin, c’est celui du domaine Élodie Balme. Après trois ans passés à Cairanne aux côtés de Marcel Richaud, un peu son “parrain viticulteur”, Élodie a décidé de l’avenir d’une partie du domaine familial. Elle s’occupe de la vinification.

Passionnée autant par le travail du vin que celui de la vigne, elle a démarré en 2006 avec quatre hectares de vignes, retirées de la cave de Vaison et achetées à son père. Élodie a commencé à vinifier avec deux cuves et un petit pressoir, mais d’emblée, elle a conquis avec un vin charnu, fruité, aux tanins fins. La jeune femme, de nature souriante et charmante, fait des vins qui lui ressemblent, charmeurs, gourmands, avec de la fraîcheur, du peps et de la longueur, dans le respect de la vigne et avec le minimum d’intrants. Les huîtres, c’est la spécialité de Fredo le Turbo, de Sisteron.

Spectacle et dégustation (15 € sur réservation/18 € sur place) ; plateau 6 huîtres, pain, beurre et sauce échalotes 6 €. Réservation conseillée sur cinemalehublot@yahoo.fr ou au 06 30 70 51 38.

Catégories
Presse

Retour du salon découverte en Vallée du Rhône

Découvertes en Vallée du Rhône :
Rasteau, le juste équilibre

Domaine Élodie Balme, « Women Do Wine »
Elle n’a que 33 ans, a littéralement créé le domaine il y a dix ans en reprenant les vignes dont son père destinait la production à la coopérative (9 hectares y sont d’ailleurs encore consacrés sur les 25 de surface totale), mais sa réputation n’est déjà plus à faire. Élodie Balme n’est plus une néo-vigneronne, c’est l’une des figures marquantes – et montantes – du Rhône méridional, qui produit des vins tout en équilibre entre caractère et douceur. La preuve, bille en tête, avec son côtes-du-rhône 2015, une authentique bille de fraîcheur (déjà épuisé, dommage, à 8,50 € on devrait en avoir plein sa cave). On se console avec le côtes-du-rhône villages Roaix « Champs Libres » 2015, tout en chair et en épices, à la fois juteux et fin ; et surtout avec le rasteau 2015 (grenache 50%, syrah 30%, carignan 20%, 14 €), superbe d’équilibre entre amplitude et dentelle, épices et salinité. On parle souvent de buvabilité, terme de plus en plus consacré… Ici, on est en plein dans le mille. Pour une jeune vigneronne qui a fait ses classes chez Marcel Richaud, rien d’étonnant. Mais Élodie Balme n’a plus rien d’une apprentie, c’est – déjà – une grande vigneronne.
En savoir plus

Revue Terre de vins

© Terre de Vins